Comme partout où c’est possible, notre premier contact avec une ville, nous le prenons en montant sur le bus à l’impériale pour les touristes. On a ainsi fait le (grand) tour de la ville en un peu moins de 2 heures. Pour rejoindre le point de départ du bus, nous avons pris un taxi: une vieille américaine toute rafistolée, une Chevrolet, je crois. Elle était bleue dedans et blanche dehors.

On passe donc par tous les points touristiques et tous les monuments, statues, cimetière, mausolées, etc. que compte la ville. On passe aussi à proximité de certains musées que nous visiterons plus tard.

Il fait très chaud et le soleil est loin d’être avare de ses rayons pointus. De plus, j’ai (encore) oublié ma casquette!

Le midi, plutôt que de manger cubain, on mange chinois dans un resto recommandé par le Lonely Planet, parce que, oui, voyager à Cuba, ça se fait à l’ancienne, sans smartphone ou tablette connectée. Internet est assez difficile d’accès (peu de points d’accès disponibles) et peu fiable (ça coupe souvent, en fonction de la direction du vent…). Du coup, puisqu’on se promène avec le guide en mains, on reçoit beaucoup plus de sollicitations qu’en temps normal.

Comme vous pouvez le constater sur les photos, La Havane est assez colorée et les voitures participent au coloriage du paysage urbain. Où que l’on tourne la tête, il y a une vieille bagnole américaine (rutilante ou carrément pas du tout) ou une Lada; cela faisait longtemps que je n’en avais plus vu autant!

 

Nous avons ensuite visité le Museo de las bellas artes. L’expo ne nous a parlé que dans sa partie la plus récente car les œuvres font alors appel à quelques références connues. Il est vrai que nous nous sommes assez peu renseignés sur l’histoire de Cuba avant de venir (honte sur nous!)

La chaleur étant quand même légèrement accablante, nous décidons de déjà mettre un terme à cette première journée de visite mais pas avant d’avoir été prendre un verre sur le toit de l’hôtel Inglaterra., d’où je peux enfin me connecter convenablement à Intrnet… Mon premier mojito cubain était pas mal du tout 🙂

 

On profite de la validité de notre ticket de bus hop-on/hop-off pour se faire reconduire devant notre appartement et s’y poser un peu: rummikub, sieste, tri des photos et blog. Juste avant de rentrer, on fait une nouvelle tentative au supermarché de la station-service située juste en bas de chez nous: toujours fermé!
Un très belle première journée, ma foi…

7 commentaires

  1. Ces vieilles voitures sont vraiment incroyables ; ça casse trop ! Oui, je sais, c’est pas terrible-terrible mais la journée a été fatigante et il se fait tard (21h35). Je devrais être au lit depuis longtemps. A demain !

  2. Wow wow (prononcer en anglais!) je rentre du retso et je jette un coup d’oail sans rien lire…mais c’est déjà impressionnant! demain je lirai et je dirai mes impressions…Il est tard pour moi. Good night 😉

  3. Oh j’aime le compte-rendu, les photos! Je dois les montrer à Michael et entendre ce qu’il en pense, si c’est la même chose qu’en 2005.
    Toutes ces couleurs, ça doit vous faire chanter, non? (vous savez chanter?)

  4. Bon anniversaire, Ben ! Te voilà un an plus vieux, mais, je sais, you don’t give a shit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *