Bienvenue

Puisque saint Valentin rime avec Berlin, nous y partons aux alentours du 14 février 2013. Nous suivrons donc les pas de Jojojcf (quoique… la parade gay, on va peut-être éviter!) à la découverte de cette ville chargée d’histoire(s) et qui semble aussi être une capitale de l’Art sous diverses formes.

Berlin

Posted in Avant le voyage, Sur place

Berlin – tag nummer eins

Chers amis,

C’est un réel plaisir pour nous de vous retrouver à l’occasion de notre escapade berlinoise. Dois-je rappeler que nous sommes ici car “On va à Berlin parce que ça rime avec saint Valentin“?

Nous avons fait bon vol (avec SN). Nous avons récupéré notre valise (on avais un petit stress depuis notre dernière expérience). Il fait tout gris et il fait froid (environ -1°C). Nous avons pris possession de notre magnifique chambre d’hôtel et nous sommes ensuite restaurés… au resto japonais (Dé-li-cieux btw: www.daitokai.de).

Nous avons ensuite pris le métro (U-bahn, ici) jusqu’à Alexanderplatz pour y “admirer” le symbole de la ville depuis la réunification: la tour de la tv ex-est allemande. Nous avons ensuite marché jusqu’à l’East Side Gallery, une partie du “mur” transformée lors de sa chute en surface d’exposition. Vous trouverez quelques unes des œuvres un peu plus bas…

Nous terminons l’après-midi par une flânerie dans le quartier de la Krossener Strasse, quartier vraisemblablement dédié aux artisans et créateurs… bien sympathique <img src=" src="http://buchau.be/berlin2013/wp-includes/images/smilies/icon_wink.gif" />

Posted in Sur place

Berlin – tag nummer zwei

Deuxième journée dans la capitale allemande; c’est là qu’on se rend compte qu’on sera loin d’avoir le temps de faire tout ce qu’on avait envisagé (et encore moins tout ce que Jojojcf nous conseillait de faire!).

Ce matin, nous avons commencé (tard, il est vrai), après un bref passage devant le KaDeWe (le plus grand ‘departement store’ d’Europe) par la visite du dôme du Reichtag (j’avais réservé avant notre venue). Ensuite, passage obligé par la porte de Brandenburg juste à côté puis nous montons dans un bus hop-on/hop-off (oui on aime bien ça) pour faire un tour de ville…

On descend à la Potsdamerplatz pour se restaurer et reprendre ensuite notre chemin vers notre étape suivante: un magasin de tissu! Un magasin de tissu en entraine un autre et nous voila ensuite dans le musée d’art contemporain situé dans un l’ancienne Hamburger bahnhof, une ancienne gare. L’endroit est très bien mis en valeur; les œuvres présentées ne nous parlent pas beaucoup.

En sortant, je me rue sur un currywurst, spécialité berlinoise: une saucisse (de hot-dog ou similaire) grillée, découpée en rondelles, recouverte de ketchup et de poudre de curry… C’est très goûteux!

Posted in Sur place

Berlin – letzter tag

Bon, ben… C’était déjà le dernier!

On a commencé la journée par un petit détour, pas très loin de l’hôtel, par le Hard Rock Café de Berlin pour acheter un t-shirt pour Manu. Nous sommes ensuite remontés dans le bus hop-on/hop-off pour compléter le tour que nous avions entamé hier.

Ensuite, nous avions prévu de visiter le musée de la DDR (ça on l’a fait et on a bien aimé) puis de visiter les 5 musées de la Museumsinsel (ile des musées)… Le musée que nous voulions voir en priorité (celui qui expose le masque de Nefertiti) nécessitait le paiement d’un supplément (au ticket « tout inclus » que j’avais acquis à notre arrivée; déjà, je râle!) et en plus, il y avait une queue (Yves, une opportunité de commentaire) pas possible! On a donc renoncé après le musée sur les assyriens. Une petite photo de l’Altes Museum (pour Fabrice) et une autre du Berliner Dom (pour Dom) et on y va…

Où ça? Chez KaDeWe, pardi. Pour acheter des biscuits allemands et faire un petit tour parmi les 490000+ références que compte l’enseigne: impressionnant quand même!

PS: je ne connais aucun Dom…

Premier bilan après cette approche de Berlin: on est content d’être venu mais on n’est définitivement pas tombé amoureux de cette ville. Elle est un peu comme un vieille femme marquée par les ans qui a tenté de se refaire une beauté à coups d’opérations chirurgicales, qui serait acariâtre et qui ne parlerait qu’allemand (et qui parfois serait un peu bitch [Miststück, en allemand]). Perso, Berlin me fait beaucoup penser à Joan Rivers… D’après moi, quelques rendez-vous manqués et quelques accueils un peu abrupts ne nous feront pas regretter l’accueil londonien, le currywurst ne nous font pas regretter les poffertjes et les maatjes hollandais, enfin, les monuments et l’architecture urbaine n’arrivent -selon nous- pas à la cheville de Paris!

Il en eut sans doute été autrement avec un guide en chair et en os, ou sous le soleil avec 25°C…

A bientôt, pour une autre première: la découverte de Java et Bali.

Posted in Sur place