How to?

Comment prépare-t-on un voyage / une escapade?

Au commencement, il y a des envies, que l’on partage (dans les deux sens du terme)… on sélectionne ensuite celle qui rencontre le plus d’enthousiasme chez les deux protagonistes (Marie et moi) 😉 En général, cette étape a lieu au moins un an avant le voyage proprement dit (actuellement, on en est à deux ans!)

Préalable: On voyage beaucoup; nous sommes conscients de notre énorme chance! De plus, on fait aussi le choix du confort… et nous sommes aussi conscients que ce choix a un cout: nous ne voyageons pas au plus bas prix mais bien à un prix qui nous semble honnête pour le niveau de service(s) reçu(s).  En outre, nous privilégions la préparation longtemps à l’avance d’une part, pour profiter de certains bons prix mais aussi pour avoir le plaisir (immense) de la « mise en projet »! La préparation est souvent aussi jouissive que le voyage lui-même…

La première étape de la préparation (à J-2 ans) est l’achat et la consultation de guides papier (principalement le Lonely Planet) et de sites internet sur la destination choisie. On repère des sites que l’on a envie de visiter sans savoir où ils se trouvent vraiment. On fait ensuite un premier itinéraire en fonction de nos sélections.

guides

Deuxième étape: je regarde ce qui existe comme tickets d’avion; je « surveille » les prix parfois pendant plus d’un an avant de fixer le prix que je suis prêt à mettre pour la destination visée. Par contre, avec le temps, pour les vols long courrier, on s’est attaché à Air France… à cause de la proximité de son point de départ: la Gare du Midi (ZYR, par laquelle on rejoint l’aéroport de Paris-Charles de Gaulle, CDG), de son ancrage « local » et européen (important en cas de pépin [retard, annulation] pour pouvoir faire jouer la règlementation européenne en matière de prise en charge et d’indemnisation), de la possibilité de s’exprimer en français avec le personnel un peu partout dans le monde et de son programme de fidélité (grâce aux miles accumulés patiemment, on a été pour presque rien [juste les taxes] aux USA en 2014 et on en reprofitera en 2018).
Pour les vols plus courts, on utilise en général une compagnie à la renommée certaine (on vérifie sur www.airlinequality.com) avec le meilleur tarif disponible. En général, l’achat se fait entre un an et six mois avant le départ.

Pour cette étape de réservation de tickets d’avion, la procédure suivie (réservation très tôt) nous avait déjà réservé de mauvaises surprises au niveau du prix, il y a quelques années (un ticket acheté un an avant le départ à 1200€ disponible quelques mois plus tard à 650€), mais je privilégie la certitude de pouvoir partir aux dates de congés que nous avons en tant qu’enseignants ou tout simplement aux dates choisies…
Les sites que je consulte régulièrement pour les prix des tickets d’avions sont: itasoftware.com  , www.momondo.be , www.google.be/flights , www.kayak.fr , www.skyscanner.fr , www.airfrance.be. A savoir: je compare les prix sur des sites de comparaison mais je réserve TOUJOURS (entre J-1 an et J-6 mois) sur le site de la compagnie aérienne (je préfère les avoir, eux, en tant qu’intermédiaires plutôt qu’un site web sans bureaux physiques) ou, « au pire », sur le site d’une agence de voyage qui a pignon sur rue (www.connections.be ou www.airstop.be, p.ex).
Pour les vols intérieurs, je cherche le site web de l’aéroport et je regarde quelles compagnies en partent et y viennent; je consulte ensuite les sites des compagnies, à la recherche de la meilleure combinaison (prix tout inclus [aux USA, les bagages sont rarement inclus!], stops, horaires). Pour les USA, je privilégie www.southwestairlines.com pour ses tarifs imbattables quand on voyage chargé (2 bagages en soutes inclus!) ou Delta car elle fait partie de Skyteam (l’alliance d’AirFrance-Klm). Pour le Japon, il y a www.flyPeach.com ou, depuis peu, www.vanila-air.com. Je continue de privilégier l’achat (entre J- 1an et J- 3mois) sur le site de la compagnie elle-même.

Une fois les vols aller et retour en poche, on re-consulte les guides papier et les sites internet à la recherche des incontournables ou des attractions loufoques que l’on veut voir… On liste… et je fais un itinéraire plus précis en estimant le nombre de jours nécessaires à chaque étape. Je m’attèle ensuite à une première réservation des hôtels. Vous l’avez compris maintenant, je suis très(trop) fidèle à la chaine Hilton et à son programme de fidélité. Pourquoi? Car depuis quelques temps maintenant, grâce à cette fidélité, nous avons atteint le statut Gold qui offre parmi les meilleurs avantages du secteur hôtelier, à savoir: surclassement (souvent dans une chambre Executive avec accès au lounge), petit déjeuner complet gratuit et réduction de 20% sur le nombre de points nécessaires pour réserver une chambre pour 5 nuits (cela revient à 4+1 gratuite), idéal quand on loge dans une ville « chère » comme Tokyo ou NYC. Sinon, quand il n’y a pas d’hôtel de la chaine Hilton (ou que c’est vraiment trop cher) dans les endroits visités, je me rabats sur www.Booking.com ou, depuis peu, sur www.pointshound.com , qui permet le gain de miles aériens lors de la réservation d’une chambre d’hôtel.

Oui, on a été là ;-)
Oui, on a été là 😉

Autre source de points/miles: la carte de crédit (de débit différé, en fait) American Express. Qu’elle soit bleue, verte, dorée ou platine, elle permet l’accumulation de points (Membership Rewards) que l’on peut convertir en points hôteliers (Hilton, entre autres) ou en miles (AirFrance/Klm, entre autres). Et ça va vite: en 3 mois d’utilisation de la carte (on l’utilise dès que c’est possible, même pour payer nos courses d’alimentation), j’en suis à 4500 miles AF accumulés, ce qui n’est pas rien! Son défaut: elle n’est pas acceptée partout (euphémisme) et/car il semblerait qu’elle coute cher (commission plus élevée que les autres cartes) aux commerçants :-/

Petite parenthèse concernant les cartes paiement, de crédit ou de débit différé: ma carte a été bloquée à deux reprises pendant que j’étais à l’étranger (quelqu’un l’avait « piratée » et débité des montants sans mon accord); j’étais dès lors sans ressources financières et sans possibilité d’obtenir une nouvelle carte. Depuis ce moment, j’ai une seconde carte reliée à un autre compte bancaire… A bon entendeur 😉

J’écrivais ci-dessus que je faisais une première réservation des hôtels. A ce moment, on est parfois un an avant le départ et les prix peuvent changer ou il peut y avoir des promotions entretemps. C’est pourquoi, je prends, dans le premier temps, toujours un tarif annulable. Ce n’est que quand le voyage approche à grands pas et qu’on est certains de partir que je tente d’obtenir le meilleur prix en tentant le non-remboursable. Entretemps, je continue de vérifier régulièrement les prix pour remplacer l’une ou l’autre réservation par une autre, plus avantageuse.

Resahotel

Je parle d’annulation ci-dessus. Afin de pouvoir récupérer une partie de nos sous en cas de maladie ou d’accident qui nous empêcherait de partir, nous avons une assurance annulation auprès d’une compagnie d’assurance. Bien que celle-ci soit redondante avec celles proposées par mes cartes de crédit, je l’ai conservée car le plafond proposé par la première est plus important. J’espère bien ne jamais devoir m’en servir. A savoir: certaines cartes de crédit « or » ou « platine » offrent l’assurance omnium pour les voitures de location. Inutile donc d’accepter ce que l’on vous propose en agence si vous avez payé la location avec votre carte « platine ».

Puisque j’en arrive aux voitures de location, voici une petite parenthèse sur le sujet. Là, pas de miracle: c’est en réservant (plus d’) 1 an à l’avance qu’on a les meilleurs prix! La différence peut aller du simple au quintuple, si on réserve juste avant de partir… Perso, je concentre mes recherches avec www.cardelmar.fr et surtout, depuis quelques temps, www.degrifauto.fr . Pour la location en elle-même, si le prix est semblable, je privilégie la location depuis le site de l’agence de location, histoire d’éviter des intermédiaires. Mais si c’est moins cher (et c’est souvent le cas), je réserve sur le site du broker… bien à l’avance! Je n’ai, jusqu’à présent, eu aucune déconvenue à déplorer lors d’une location de voiture (et on en a déjà fait quelques unes 😉 ) via un broker. Depuis quelques temps, je suis affilié au programme de fidélité d’Avis. En peu de temps, je peux déjà profiter d’avantages comme le surclassement, le 2ème conducteur gratuit et la fast line pour recevoir les clés en cas d’affluence; j’ai même reçu deux bons de locations de 3 jours gratuites. Si c’est le même prix qu’ailleurs ou presque, je les choisis 😉

locvoit

Pour ce qui est du guidage sur place, j’utilise soit mon GPS Garmin après avoir téléchargé les cartes adéquates, soit mon smartphone avec une app de guidage telle que Here, qui fonctionne pas mal du tout.

Avant de partir, je télécharge aussi les cartes des villes que nous parcourons à pied sur mon smartphone afin de pouvoir faire des recherches de trajets hors-ligne, en rue.

En général aussi, si j’ai/je prends le temps, je repère déjà aussi quelques restos proches des hôtels sur www.tripadvisor.be . Cela permet d’avoir déjà quelques objectifs culinaires. Parfois, on fait ce « travail » sur place, dans la chambre d’hôtel, juste avant le repas ou alors on erre et on rentre dans un resto où beaucoup de locaux sont attablés.

tripad

Pour les autres réservations, a priori, comme on décide chaque jour ce que l’on fait, le matin même, en fonction de la météo, de la localisation des attractions, du temps disponible et de nos envies. Je réserve peu de choses avant de partir… sauf les attractions blindées de monde comme l’Alhambra, la Statue de la Liberté ou la Tour Eiffel. Sinon, on se prend rarement la tête: on a notre liste de choses à faire (qui a souvent évolué entre la réservation des ticket d’avion et l’arrivée sur place) et on coche au fur-et-à-mesure en fonction des paramètres repris juste ci-dessus.


Remarque: bien que j’adorerais cela, aucune des marques citées ci-dessus ne me rémunère pour que je les cite et les liens déposés sur cette page ne me procurent aucun revenu. Ce ne sont que mon avis et mon choix personnels.