Berlin – tag nummer eins

Chers amis,

C’est un réel plaisir pour nous de vous retrouver à l’occasion de notre escapade berlinoise. Dois-je rappeler que nous sommes ici car “On va à Berlin parce que ça rime avec saint Valentin“?

Nous avons fait bon vol (avec SN). Nous avons récupéré notre valise (on avais un petit stress depuis notre dernière expérience). Il fait tout gris et il fait froid (environ -1°C). Nous avons pris possession de notre magnifique chambre d’hôtel et nous sommes ensuite restaurés… au resto japonais (Dé-li-cieux btw: www.daitokai.de).

Nous avons ensuite pris le métro (U-bahn, ici) jusqu’à Alexanderplatz pour y “admirer” le symbole de la ville depuis la réunification: la tour de la tv ex-est allemande. Nous avons ensuite marché jusqu’à l’East Side Gallery, une partie du “mur” transformée lors de sa chute en surface d’exposition. Vous trouverez quelques unes des œuvres un peu plus bas…

Nous terminons l’après-midi par une flânerie dans le quartier de la Krossener Strasse, quartier vraisemblablement dédié aux artisans et créateurs… bien sympathique <img src=" src="http://buchau.be/berlin2013/wp-includes/images/smilies/icon_wink.gif" />

Category(s): Sur place

5 Responses to Berlin – tag nummer eins

    Jojojcf (ex-FLE) says:

    Mes TOP à Berlin.

    D’abord quelques lieux mythiques et incontournables : la Porte de Brandebourg, le Reichstag (la visite du Dôme vaut vraiment la peine), le Mémorial de l’Holocauste, Potsdamerplatz, Gendarmenmarkt et Bebelplatz pour arriver à la Cathédrale de Berlin. Puis Alexanderplatz avec la tour de la télévision (je ne t’en dis pas plus et tu sais pourquoi) en continuant par le quartier Saint-Nicolas (je te conseille la maison Knoblauch pour son intérieur bourgeois du XIXe, et, en plus, c’est gratuit !). Tout cela est, certes, très touristique, mais ce l’est parce que c’est aussi très beau et chargé d’histoire.

    Mon quartier préféré : Scheunenviertel (Marie va certainement apprécier toutes les petites boutiques que l’on trouvent dans d’anciennes usines restaurées) et surtout Prenzlauerberg, vraiment très typique et agréable.

    Puisque tu es fan des cimetières, je te recommande les trois cimetières juifs de Berlin. Pour en savoir plus, consulte sur Tripadvisor les deux excellentes rubriques suivantes agrémentées de très belles photos : http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g187323-d2409921-r140054696-Judischer_Friedhof_Prenzlauer_Berg-Berlin.html ; http://www.tripadvisor.fr/ShowUserReviews-g187323-d191441-r149734828-Weissensee_Jewish_Cemetery_Judischer_Friedhof-Berlin.html.

    Pour vous détendre le soir, pourquoi pas un plongeon dans une piscine (autre que celle de l’hôtel, histoire de réaliser une immersion allemande) ? Voici les deux plus anciennes de Berlin, construites au début du XXe siècle en style “Art nouveau” : “Alte Halle”, dans le quartier de Charlottenburg (ce n’est pas très loin de votre hôtel) et aussi “Stadtbad Neukölln”, mais c’est un peu plus loin. Le site web http://www.berlinerbaederbetriebe.de/143.html est très bien fait et vous donnera toutes les précisions utiles. Cerise sur le gâteau : à Berlin, les piscines sont ouvertes tous les jours jusqu’à …. 22h30. Je les ai testées et elles valent vraiment le déplacement.

    Le métro berlinois. J’adore son côté parfois un peu désuet mais quelle efficacité ! J’ai pratiquement toujours eu une place assise même en heure de pointe. Le billet pour une journée coûte 6,50 € en zone A et B. Bon à savoir : les distributeurs acceptent les cartes de débit (Maestro) mais pas les cartes de crédit (genre Visa). Faites gaffe aussi aux contrôles réalisés par de jeunes employés en civil !

    Le site de la Deutsche Bahn (http://www.bahn.de/i/view/BEL/fr/index.shtml) est vraiment très bien fait. Quelle utilité pour vous qui avez déjà votre billet d’avion ? C’est toujours le fameux principe de précaution. Imagine qu’un méchant volcan islandais au nom imprononçable crache dans l’atmosphère tout ce qu’il a dans ses poumons et interdise ainsi la navigation aérienne dans l’Europe entière (je sais, cela n’arrive jamais !). Te connaissant, rien que l’idée d’arriver en retard à ton boulot à l’ISND te rend déjà malade. Alors, merci la DB !

    Mes Flop, ce sera pour demain !

    A bientôt.

    Jojojcf (ex-FLE) says:

    Mes FLOP à Berlin.

    Le Vieux Fritz (Frédéric II, roi de Prusse) doit se retourner dans sa tombe de “Sans Souci” ou s’en faire beaucoup en voyant le peu de cas que sa capitale réserve à la langue de son ami Voltaire ! Dans plusieurs musées (la cathédrale ou l’église Saint-Nicolas par ex.), il y a des audio-guides en anglais, italien, espagnol, tchèque mais rien en français. C’est désolant ! Les seuls à réaliser un petit effort sont les restaurateurs. En vitrine, tu vois des expressions comme “Le chef vous propose” ou “A la carte” suivies du menu … en allemand. C’est quand même déjà ça. D’ailleurs, en allemand, “restaurant” se dit …. “restaurant”. Un bon début !

    Dans ces restos, justement, l’usage de la carte de crédit (ou de débit) semble peu répandu. Donc, si vous ne voulez pas vous retrouver en cuisine à faire la plonge pour payer votre repas, vous avez intérêt à emporter l’argent liquide nécessaire. Je vous aurai prévenu !

    C’est tout …. J’adore Berlin. On n’y sent pas du tout la pression de la voiture (à la différence de Potsdam par exemple). C’est une ville agréable, avec beaucoup d’espace (vert). Alors, je vous dis : bon voyage (en amoureux).

    Jojojcf (ex-FLE) says:

    Enfin, vous voilà partis ! Il était temps …. Les photos de BEN sont toujours aussi magnifiques et rappellent de bons souvenirs. J’attends avec impatience « Tag nummer zwei ».

    BEN, tu devrais envoyer la dernière photo à Frigide BARJOT (http://frigidebarjot.com) : même BREJNEV et HONECKER étaient pour !

    • Il me semblait pourtant avoir lu que la Gay Pride ne figurerait pas dans le circuit.
      C’est bien de garder une certaine ouverture.

      @jojoJCF: comme diraient les djeun’s, il est juste trop mortel, ton circuit!
      Oups, voilà le niveau culturel de ce blog qui retombe de deux étages.
      Et le pire est peut-être encore à venir. DUF est aux sports d’hiver?

  1. Jojojcf: Ça ne va vraiment pas être possible de faire tout ce que tu nous conseilles: trop de choses à faire et si peu de temps! Pour l’instant, on a un peu de mal à (se laisser) apprivoiser (par) Berlin: tout nous semble plus difficile qu’ailleurs, surtout pour s’orienter; même à Tokyo, cela nous semble plus facile! La méconnaissance totale de la langue allemande ne facilite pas non plus les échanges :-/
    En ce qui concerne Monsieur/Madame Barjot, je crois que c’est peine perdu puis de toute façon, le texte est voté… (des nouvelles du vote au Sénat?)
    @Yves: Oui, il glisse; on est tranquille!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *