Je ne sais pas pourquoi mais je suis encore et toujours fébrile quand on prend l’avion. Je considère la règle des « 2 heures avant le départ à l’aéroport » comme étant obligatoire… et donc, on attend à chaque fois pendant assez longtemps 😀

Les contrôles à Zaventem se sont encore améliorés depuis la dernière fois que nous en sommes partis: quasi pas de files aux contrôles et tout est à présent automatisé (sauf à l’embarquement!): super efficace 🙂

Marie peut donc commencer vraiment ses vacances et faire ce qu’elle adore:

Aux alentours de Noël, Marie a reçu un petit cadeau de sa filleule. La consigne était qu’elle pouvait l’ouvrir une fois à bord d’un avion. Dès qu’elle eut posé son séant, Marie s’empressa d’ouvrir le présent: un petit carnet plein de questions ou d' »épreuves » ayant trait au voyage… Marie a du pain sur la planche!

On est donc bien arrivé. On a une (moche) voiture (volant à droite bien sûr!). On est bien installé. On a bien mangé…

On se met en route, à pied, pour atteindre l’IMMA (Irish Museum of Modern Art) qui a eu la bonne idée de s’installer juste en face de l’hôtel 🙂 Les expos (gratuites) ne nous font pas de l’œil même si on apprécie les photos de Rodney Graham.

On se promène dans les jardins de cet ancien hôpital pour soldats retraités et on longe ensuite la Liffey (le cours d’eau qui traverse Dublin) pour rejoindre Temple Bar (la petite rue des Bouchers locale). Ambiance sympathique mais ça doit être encore mieux le soir, en été!

On rentre ensuite à l’hôtel en bus avant de rejoindre, en auto, le resto du soir –Jamie’s Italian- à quelques kilomètres d’ici, à Dundrum.

Laisser un commentaire