Jour 4: Guell, Miro, MEAM, Golondrinas, Caixaforum

On a bien récupéré de la veille 🙂 Fabrice nous a crevés!

Nous partons vers le Parc Guëll, espérant pouvoir nous faire un petit ‘selfie’ avec la salamandre aux couleurs si chatoyantes… C’était sans compter (justement!) que désormais, il faut réserver et payer une entrée pour aller s’asseoir sur les bancs colorés et pour poser avec le gecko :-/ Ce n’est pas tant l’argent qui nous a posé problème mais bien le fait qu’il faille patienter plus de trois heures avant de pouvoir pénétrer l’enceinte de la zone payante 🙁

Nous cheminons ensuite vers le MEAM (Musée Européen d’Art Moderne), une maison bourgeoise contenant une collection permanente d’artistes espagnols et catalans ainsi qu’un « étage » d’expo temporaire: sympa mais pas totalement indispensable…

Le repas pris au japonais le midi fut parfait!

L’après-midi a débuté avec la visite de la Fondacion Joan Miro, à Montjuic, sur les hauteurs de la ville. Miro n’est pas vraiment un rigolo en fait; il utilise beaucoup la couleur brune… et on n’aime pas trop :-/ L’endroit est sympa et nous fait beaucoup penser à la Fondation Maeght; on va se renseigner sur l’architecte…

Juste à côté (ou presque), il y a le CaixaForum, un espace d’exposition privé (une banque) dans lequel il y a des expos temporaires: une sur Pixar (bof!), une sur l’art péruvien (genre pré-colombien; re-bof!) et une qui présente des œuvres d’artistes autistes (celle-là nous a bien plu!). En plus, l’endroit vaut le déplacement rien que pour lui-même (c’est français, ça?)…

On arrive juste à temps pour le tour du port de Barcelone en bateau…

On se regarde un petit épisode (le n°3) d’Olive Kitteridge; on vous recommande chaudement cette mini-série (4 épisodes) puis on va manger… Il est 21:15… on se met à l’heure locale… quoi que… non, en fait! les gens arrivent en masse au resto quand nous le quittons, soit vers 22:15 :-/

Ceci clôture donc notre séjour à Barcelone. Demain, nous nous envolons vers Madrid…

4 thoughts on “Jour 4: Guell, Miro, MEAM, Golondrinas, Caixaforum

  1. mai

    [quote= »ben »]
    Le repas pris au japonais le midi fut parfait!
    [/quote]
    Miam! La Zarzuela à la mode de Fukushima est un must. On en reste même phosphorescent toute la nuit, après ingestion. Les coquillages concentrent bien l’Iridium.
    Vous essayerez le szlaszeck catalan une autre fois.

  2. DUF

     » Ce n’est pas tant l’argent qui nous a posé problème mais bien le fait qu’il faille patienter plus de trois heures » C’est ça ! Et hop, je zappe le Parc Guëll et gecko nomise quelques euros.

  3. DUF

    Je trouvais ça nul mais gecko même osé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *