Jour 14 – C’est Tin Hau son anniversaire

Aujourd’hui, HK célèbre officiellement l’anniversaire de Tin Hau, la déesse de la mer. On repéré l’événement sur le site de l’office du tourisme de HK. On va donc tenter d’apercevoir les 40 bateaux de pêche qui se seront déguisés pour l’occasion et nous tenterons ensuite de nous rendre à la fête qui se déroule à l’autre bout de l’ile.

En quittant l’hôtel sous un ciel très couvert, on s’assigne une nouvelle mission shopping que nous tenterons de mener à bien parallèlement… On n’aurait pas du; c’était trop à la fois! On est arrivé au milieu du défilé des bateaux de pêche et ils avaient commencé à ranger quand nous sommes arrivé au temple de Tin Lau de l’autre côté de l’ile… Caramba!

Ceci dit, cela nous aura permis de tester les minibus hongkongais; 16 places, pas une de plus! Puis nous avons pris le ferry pour rentrer sur North Point; on a abordé la ville depuis un autre angle; c’était fort agréable…

Ce n’est pas la première fois que cela arrive à Marie mais quand elle demande de l’eau pour accompagner son repas, elle reçoit de l’eau… chaude :/ En principe, c’est souvent moi qui n’ai pas ce que je demande (a priori une bière) car ils n’ont pas la licence mais là, ça m’a fait rire! Enfin, on a quand même (bien) mangé pour 9€… à deux (entrées et plats)!

Les transports en commun sont ici vraiment très nombreux et très fréquents… et si peu chers: 2,3HKD (soit 0,23€) pour un trajet en tram, 6 ou 8HKD pour un (mini)bus!

 

Ce contenu a été publié dans Hong Kong, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

7 réponses à Jour 14 – C’est Tin Hau son anniversaire

  1. FLE dit :

    Regard vide, perdu vers le lointain. Que tu as l’air triste sur cette photo (http://buchau.be/asie2012/#), Ben ! Je te comprends après les critiques à peine voilées formulées par DUF concernant ton travail. Imaginer que tu puisses laisser traîner le dossier-pension d’un collègue « malheureusement détruit par une coulée d’eau venant du faux-plafond » (le dossier, pas le collègue of course) !

    Ben, moi, j’ose te le dire : tu es un employé à la fois modèle, moderne et efficace :

    1°) modèle : non, tu n’es pas négligeant. Tous tes dossiers sont précautionneusement rangés dans une armoire métallique, fermée à clé, à l’abri des dégâts des eaux, d’un air trop humide ou trop sec et surtout de regards indiscrets de collègues malveillants (tu vois bien de qui je veux parler) ;

    2°) moderne : le papier, c’est dépassé pour toi car tu vis avec ton temps : tout se fait par échange de courrier électronique sécurisé ;

    3) efficace : ta célérité est légendaire et je mets plus de temps à décrire ton travail que toi à le réaliser.

    Alors, reprends courage (on ne peut pas plaire à tout le monde) et retrouve ta mine épanouie et ton sourire béat qui nous ravissent tous !

  2. FLE dit :

    Article paru dans « Le Soir » du jeudi 12 avril, p. 20.

    Mega-casino
    Sands à Macao

    LE MAGNAT DES CASINOS, Sheldon Adelson, mise gros sur le développement
    du tourisme chinois à Macao. © AFP.

    Le géant américain des casinos Sands a ouvert mercredi à Macao un immense
    complexe combinant casinos, hôtels, magasins et centres de conférence,
    pour un investissement de 5 milliards de dollars (3,8 milliards d’euros).

    Le gigantisme du Sands Cotai Central est à la mesure des perspectives de croissance de Macao grâce aux touristes chinois : 5.800 chambres d’hôtel – un quart de la capacité actuelle de Macao –, 20.000 employés et un espace pour les conventions susceptible d’accueillir 50.000 personnes.

    « Nous allons faire de Macao une ville d’affaires, de conventions et de tourisme de loisir », a déclaré le PDG du groupe Sands, Sheldon Adelson. Le marché du jeu à Macao pourrait être « 20 à 30 fois » ce qu’il est aujourd’hui, a souligné le président du conseil d’administration de Sands, Michael Leven. Sands est propriétaire du Venetian Macau, Plaza Macau Four Seasons et du Sands Macau.

    Macao, rendu par le Portugal à la Chine en 1999, est le seul lieu du territoire chinois où les casinos sont autorisés. En 2011, ses établissements ont enregistré un chiffre d’affaires en hausse de 42 %, à 33,5 milliards de dollars (25,5 milliards d’euros), soit cinq à six fois plus que Las Vegas.

    Depuis l’ouverture à la concurrence en 2002, de nombreux opérateurs américains se sont installés à Macao pour tenter de compenser la chute de leurs revenus chez eux. (afp).

    Ben, tu n’irais pas faire un tour pour voir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *