États-Unis 2012

Encore un voyage de Ben et Marie – été 2012

Day 2 – Washington DC

Ce matin, avant de reprendre le big bus, nous faisons un petit passage par la Maison blanche afin d’immortaliser l’instant avec LPCR.

Nous sommes donc montés sur le pont supérieur du big bus qui parcourait la ligne bleue, celle que nous n’avions pas encore empruntée. Nous avons traversé le Potomac pour rejoindre le cimetière militaire d’Arlington; ici reposent pas moins de 240.000 soldats morts dans les différents combats que les États-Unis d’Amérique ont menés. Nous sommes ensuite passés à proximité du Pentagone; les photos sont strictement interdites (mais je suis un rebelle).

Cimetière d'Arlington

Cimetière d’Arlington

Après notre petit tour en banlieue, nous reprenons une autre ligne pour rejoindre le Jardin botanique où Marie a failli se faire dévorer par une plante particulièrement vorace (et peu consciente du temps qu’il lui faudrait pour digérer tout cela)… J’en ai un peu profité pour faire un peu de jardinage puis nous sommes allés dans le musée voisin, le musée de l’Air et de l’Espace; toute l’histoire de l’aviation et la conquête spatiale y est contée avec moult spécimens exposés. Le musée d’à côté contenant de nombreuses pièces d’Art contemporain, nous y faisons une halte plutôt agréable.

Ce n'est pas l'arrosoir qui est petit, c'est moi qui suis grand!

Ce n’est pas l’arrosoir qui est petit, c’est moi qui suis grand!

Elle ne sait pas ce qu'elle fait!!! (la plante, hein... pas Marie)

Elle ne sait pas ce qu’elle fait!!! (la plante, hein… pas Marie)

Il y avait un monde fou dans ce musée...

Il y avait un monde fou dans ce musée…

C'est grâce à ce type un peu fou et à sa drôle de machine qu'on est aux USA...

C’est grâce à ce type un peu fou et à sa drôle de machine qu’on est aux USA…

Ce truc était sur la lune le jour de ma naissance... dingue, non?

Ce truc était sur la lune le jour de ma naissance… dingue, non?

Le musée d'Art contemporain, le Hirshorn museum

Le musée d’Art contemporain, le Hirshorn museum

Qu'est-ce qu'elle regarde comme ça?

Qu’est-ce qu’elle regarde comme ça?

Un petit passage ensuite par le Musée des Sciences naturelles, encore plus bondé que celui de l’Air et de l’Espace, où nous profitons de la cafet’. On reprend ensuite vers le Old Post Office qui est à présent une galerie marchande (un peu cheap) mais qui deviendra un hôtel de luxe dans les prochaines années. On passe par Macy’s (toujours à la recherche d’une tondeuse) puis par le convenience store (pas facile à trouver d’ailleurs!) pour s’approvisionner.

Bref, encore une bien belle journée, toujours très ensoleillée et très, très, très chaude… La clim’ des musées était la bienvenue!
A noter: toutes ces visites aux musées ne nous ont pas couté un cent! Quand j’ai demandé à l’accueil du premier s’il y avait un droit d’entrée, la dame m’a répondu « We pay taxes therefore… Enjoy! » [On paye des taxes pour ça… Profitez-en bien!]. Plutôt sympa comme politique; j’ai lu quelque part que l’accès aux musées devait être gratuit afin que tous puissent y accéder autant qu’ils le souhaitent…

Le soir, nous avons mangé à (Dany, une idée?)… Chinatown! On s’est promis de visiter (et de manger dans) tous les Chinatown qu’on croiserait dans les villes américaines; une sorte de défi ;-) On a choisi le Chinatown Express parce que c’était le plus rempli de tous, que le cuistot faisait les pâtes fraiches dans la vitrine et que les trois-quarts des clients étaient chinois.

Le portique de Chinatown, au croisement de H Street et de la 7ème

Le portique de Chinatown, au croisement de H Street et de la 7ème

Il ne paie pas de mine comme ça mais c'était fort bon (comme dirait Jojo)

Il ne paie pas de mine comme ça mais c’était fort bon (comme dirait Jojo)

On se sent un peu différents ici… On n’a pas l’uniforme! Il semblerait qu’il faille porter d’indispensables baskets blanc(he)s [selon qu’on habite Bxl ou Charleroi], des chaussettes de tennis (ça doit être suite à la victoire de Williams à Wimbledon, hier), un short souvent trop court à notre gout ainsi que l’inévitable t-shirt coloré qui dit de quel état ou université on provient. Ah oui, j’oublie évidemment la hat de baseball vissée sur la tête :-) On va voir ce qu’on peut faire pour les photos de demain…

Et deux ou trois photos « bonus »:

Sheldon et son ami Ben

Sheldon et son ami Ben

Je ne vous ai pas compris mais vous voyez mon doigt? et bien...

Je ne vous ai pas compris mais vous voyez mon doigt? et bien…

 

Posted in Washington DC by Ben on juillet 8th, 2012 at 23 h 05 min.

9 comments

9 Replies

  1. [quote= »Ben »]l’inévitable t-shirt coloré qui dit de quel état ou université on provient.[/quote]

    Dany, j’ai vu qu’il restait quelques sweat-shirts rouges avec la mention ISND. On pourrait en envoyer deux par taxi-post à Washington?

    En fait, j’ai un peu peur qu’ils prennent froid, avec l’air-co tout partout.

    Non mais, vous avez vu la centrale nucléaire qu’il leur faut pour alimenter tout ce conditionnement d’air, que c’est même un peu abuser?
    http://bit.ly/Ni2aEP

    Comment avez-vous pu vous rendre à Arlington sans les conseils avisés DU spécialiste? Serait-il trop occupé à préparer ses valises pour un prochain et tout nouveau départ? Ses chroniques manquent cruellement.

    Les jeunes sont décidément impatients, fougueux et indisciplinés, Iroquois (Ben, tu as décidé de la forme de ta prochaine coupe de cheveux d’après vœu?) qu’on dise.

  2. @Yves: :-D et j’avoue que le coup du cimetière d’Arlington est un peu de la provoc… J’attends la réaction avec impatience!

  3. Ôtez-moi d’un doute:
    [quote= »Ben »]C’est grâce à ce type un peu fou et à sa drôle de machine qu’on est aux USA…[/quote]

    Si je ne m’abuse, il s’agit là de la machine *des frères* Wright.
    Et la légende de bon aloi eut dû connaître le pluriel.

    Mais je me trompe sans doute tant la ressemblance est frappante. Vous pourriez aller refaire la même photo avec un peu plus de recul?

  4. @Yves: Tu as tout à fait raison! Ils sont deux à avoir conçu la machine volante qui a parcouru un peu moins de 300m en 1903 grâce un moteur ajouté à l’aile de planeur. Mais il n’y avait de la place que pour l’un des deux sur l’aile; en l’occurrrence, c’est Wilbur qui a réalisé ce premier vol. Orville avait fait les essais du matin et est resté « pied à terre » l’après-midi.

  5. Il eût été dommage qu’un blog de si haute tenue morale et scientifique n’ait pu profiter de l’érudition naturelle de ses lecteurs.
    Ne me remerciez pas, c’est tout à fait normal de vous entourer des meilleurs spécialistes dans les différents domaines.

    Ainsi votre équipier en monuments funéraires et votre collaborateur en traduction de textes anciens devraient constituer, eux aussi, un comité de lecture de tout premier plan. Sans oublier les érudits de la nourriture.

    Comment dit-on USA en Grec de l’époque hellénistique? Et SIDA en Grec archaïque?

  6. @ Yves: Puisque vous me le demandez, sachem Monsieur que le Sida n’existait pas dans l’Antiquité, ni en Grèce ni ailleurs. Sur l’apparition de cette maladie, je ne puis que vous conseiller de voir le film « Philadelphia » avec Tom Hanks où l’on voit le sida se développer dans la communauté homosexuelle de Philadelphie (à un jet de pierre de chez Ben et Marie). Là où c’est drôle, c’est qu’en grec ancien, philadelphia signifie « l’amour des frères », ce qui ne fit rire que peu de gens dans les salles. On vit une époque d’ignares.

  7. Je me permets d’encore écrire puisque de toute façon il ne faut pas compter sur Jojo. Dans un touchant parallèle avec votre aventure, à l’instant même, il s’est réfugié dans l’Auchan de Locmariaquer où la température est en effet plus supportable qu’à l’extérieur.
    Mais revenons à vous, Ben et tout ça. Je note que vous avez une propension, où que vous alliez, à photographier des gros hommes nus et flasques. Et là où il n’y en a pas,vous décrétez que c’est « peu exotique » ! Il ne faudrait donc pas s’étonner que notre ex-collègue JojoJCF boudât votre blog.
    Allez, bonne suite de voyage, bon rasage (ça devient urgent) et bonne réconciliation (je suppose que Marie n’a pas du tout apprécié d’être appelée « tout ça » sur cette page…)

  8. Aaah, Philadephia…
    C’était la minute culturelle de Monsieur Séguéla. C’est gay, là?

  9. [quote= »DUF »]il s’est réfugié dans l’Auchan de Locmariaquer[/quote]
    En même temps, c’est logique. L’Auchan de Locmariaquer, fort remarqué par ses performances commerciales cette année, a été nommé Auchan d’Honneur par la direction de la chaîne.
    Et comme tout mène à tout (et réciproquement), revoilà notre spécialiste des après-champs-de-batailles* dans son élément.
    Mais quand reviendra-t-il? Aurait-il tourné l’Apache?

    * Ce qui prouve que l’on peut, avec brio, arriver systématiquement après la bataille.


Leave a Reply