États-Unis 2012

Encore un voyage de Ben et Marie – été 2012

Day 0 – Arrivée à Washington DC

Après un vol AF028 en A380 qui s’est très bien déroulé (personnel charmant avion tout neuf, mais moins impressionnant que ce que j’espérais; ça reste une bétaillère en éco), nous sommes arrivés à Washington DC à 12:50pm. Les bagages ont mis énormément de temps à nous être délivrés; le tapis était coincé! En ce qui concerne les contrôles de sécurité, on voit bien que le 9/11 est loin derrière; il n’y a vraiment plus la psychose d’il y a quelques années…

Il fait beau, très beau et chaud, très chaud, trop chaud: 40°C… à l’ombre (et il n’y en a pas beaucoup!). Mais on aime ça: on se sent alors vraiment en vacances!

Marie s'adapte à son environnement... et me pique mon casquet

Marie s’adapte à son environnement… et me pique mon casquet

On s’est installés à notre hôtel. Celui-ci est vraiment bien situé et la chambre est parfaite. Seule la clim est un peu bruyante :-/

J’ai mangé mon premier hot-dog US sous une chaleur de plomb. On a vu la Maison Blanche… de derrière.

Le jardin de la Maison Blanche

Le jardin de la Maison Blanche

Quand on a voulu la voir de devant, on s’est fait évacuer (on a compris plus tard que la police évacuait la zone car Barrack rentrait à la maison en hélico).

L’obélisque de Washington… et, accessoirement, les hélicos de Barrack qui passent devant ;-)

Comme vous l’aurez probablement compris, nous nous sommes un peu promenés dans le centre, à la recherche de ce que nous connaissons déjà par la télé. On a aussi vu plein de Memorials, monuments érigés  à la gloire et/ou en souvenir; principalement, des soldats tombés pour la patrie ou pour la liberté. On a vu le Lincoln Monument:

Lincoln (qui regarde l'obélisque)

Lincoln (qui regarde l’obélisque)

Une des caractéristiques architecturales les plus frappantes ici est le style néo-classique massif et massivement utilisé par tous les monuments et bâtiments officiels. Parfois, on pourrait se croire dans le sud de l’Europe à une autre époque…

Sicile? Grèce? Turquie? non: DC!

Sicile? Grèce? Turquie? non: DC!

La journée se termine ensuite par notre repas du soir, le dinner, que nous avons pris dans un saloon (ça ressemble à s’y méprendre à un pub anglais). On s’attendait à des grandes portions… mais là, il va falloir faire gaffe pour les prochaines commandes sinon on va prendre 5 kilos chacun. Le décalage horaire (-6h) ne nous a pas abattus bien qu’on se soit lamentablement écroulés à 8:00pm.

Ce samedi, on va probablement faire un tour en bus rouge hop-on/hop-off pour faire le tour des choses essentielles à voir puis on commencera notre marathon-musées.

PS: Merci déjà pour les premiers commentaires… Ça commence fort; on adore! N’hésitez pas à en laisser (qu’on se connaisse bien, très bien ou pas) ; ça nous fait toujours plaisir!

Posted in Washington DC by Ben on février 4th, 2012 at 12 h 52 min.

12 comments

12 Replies

  1. JojoJCF Juil 3rd 2012

    Chers Marie et Benoît,

    C’est d’abord par une « remontrance » que je dois ouvrir les commentaires sur ce blog. Comment est-il possible de qualifier la Bretagne de « peu ensoleillée »
    et « peu exotique ». J’ai cru que j’allais faire un infarctus. Mais vous me connaissez : comme je vous aime bien, je vous pardonne (du moins, j’essaie).

    Voici, pour préparer psychologiquement votre voyage, quelques proverbes américains.

    Celui qui dégaine le second est un homme mort. (Typiquement US. Moi, je préfère ma Bretagne même si elle est moins « exotique ». Ce mot « exotique », il me restera encore dans la gorge très longtemps ….)

    Le prix du chapeau n’est pas en rapport avec la cervelle qu’il coiffe. (Benoît, protège ton crane et choisis bien ton chapeau pour éviter le coup de soleil – on n’est pas en Bretagne ….)

    Un lion ne s’attrape pas avec une toile d’araignée. (Il y a des lions aux States ?)

    A trop parler, on en oublie de manger. (Benoît, est-ce que cela t’arrive ?)

    Un homme vaut un homme. Deux hommes valent la moitié d’un homme. Trois hommes ne valent rien du tout. (Et la femme là-dedans ?)

    Maint amoureux d’un grain de beauté commet l’erreur d’épouser la fille entière. (Ce n’est pas très gentil pour Marie.)

    Quand tu montes à l’échelle, souris à tous ceux que tu dépasses, car tu croiseras les mêmes en redescendant. (C’est celui que je préfère car il est complètement débile. Qui parmi vous a déjà doublé quelqu’un sur une échelle ? C’est complètement surréaliste !)

    N’espérez toujours que le meilleur, mais soyez prêt pour le pire. (Bon voyage, Marie et Ben. Vous regretterez la Bretagne sans crotales, cyclones, alligators, Indiens ….).

    Amitié.

    Jean-Claude (FLE pour les intimes)

  2. Cher Jean-Claude,

    je crois qu’il y a un malentendu, et il faut absolument crever l’abcès au plus vite.
    Quand Ben dit « peu ensoleillé » et « peu exotique », il parle de son séjour, et non de la Bretagne en elle-même. Ce qui veut dire qu’il a réussi à partir à un moment où l’Armorique traversait par hasard un épisode pluvieux. Pas de chance.
    Et « peu exotique » c’est parce qu’ils sont restés dans des endroits ressemblant à Anderlecht (comme par exemple la banlieue Est de Brest). Bref, il ne visait pas les qualités intrinsèques de la Bretagne, inattaquables, mais bien sa piètre expérience. De la même façon, on peut déplorer un séjour glacial à Kinshasa (si on est resté près d’un frigo ouvert) ou se féliciter de vacances comiques en Sibérie (en compagnie de François Pirette).
    Donc calme-toi, il n’y a pas d’offense là-derrière. Relis quelques proverbes béninois et laisse ta colère s’apaiser en ton coeur.

  3. Kinkajou Juil 6th 2012

    Salut les amoureux,

    Je n’ai pas votre adresse mail alors j’utilise votre blog pour faire passer ce petit message perso: OK pour mercredi 29 aout à la maison.

    J’en profite pour vous souhaiter de belles vacances, pleines de découvertes (encore une fois!!).

    En ce qui concerne la Bretagne, quand nous y sommes allés (il y a 9 ans, Clément était alors un bébé du ventre comme dirait l’autre!!!), il faisait 30° et plein soleil… OK c’était une année de canicule mais malgré vos drôles de qualificatifs pour le début d evos vacances, je sais que c’est un endroit que vous adofrez et je vous comprends.

    J’ai découvert vos clichés de couple aux endroits traditionnels… et surtout le petit chaperon rouge…. Trop comique, c’est génial. Continuez à nous faire voyager et rigoler…

    Bisous

    Kinkaj

  4. Coucou vous deux! Ca y est, c’est parti pour de nouvelles découvertes et toujours aussi ravie de vous suivre. Je suis suis sûre qu’il doit y avoir des restos chinois, thaî,…. A+

  5. Mes pauv’s enfants. 40° à l’ombre? Rien que d’y penser, j’ai envie de m’enfermer dans mon frigo (non, ce n’est pas un frigo « américain »).

    Merci pour ces premières impressions qui montrent à loisir que l’Amérique, c’est très surfait…

    Ils n’ont pas de temples corinthiens et voilà qu’ils inventent la colonne dorique.

    Puis ce pauvre obélisque bien isolé alors que d’autres contrées beaucoup moins exotiques et parfois regardées avec un dédain manifeste par certains, sont de ce point de vue bien plus intéressantes. Je ne citerai qu’un seul exemple:
    http://bit.ly/NdWQ1R

    Vos premières impressions sur les us et coutumes culinaires des peuplades locales témoignent, elles aussi, d’une cruelle banalité. Finalement, depuis l’ours farci aux glouglous évoqué par d’antiques voyageurs, qu’ont-ils inventé pour titiller nos palais? La quantité semble être restée au rendez-vous. Mais la qualité?

    Toutefois, laissons-leur une chance. J’imagine que, dans vos prochains billets, vous disserterez plus avant sur la question de savoir Comanche-t-on au pays des cow-boys?

  6. Recoucou, je viens d’entendre que la canicule est presque terminée…..vous allez pouvoir refroidir amis revers de la médaille : pluie et orages, c’est peut-être pas mieux!
    Comme dit Yves, qu’ont-ils de bon pour manger?

  7. Wouaw ça commence chaudement ! Mais de grâce évitez ces familiarités (Barrack rentre à la maison…) à l’égard du Président des Etats-Unis. C’est de mauvais goût. Vous voulez ressembler à ça: http://www.youtube.com/watch?v=aS5HM62y5NA ?

  8. qu’ont-ils de bon pour manger?

    ALT nous écoute? Ils ont le Chich Kebab frites?

    Barrack, rentre à la maison!!!

    Et hop, une nuée d’hélicoptères.

    Benoît, file-moi ton casquet

    Et hop, Benoît fait le vœu de ne plus se tondre l’occiput avant son cinquantième hamburger (les protéines, ça favorise la repousse). Tiens bon, Benoît; on est avec toi. Moralement, j’entends.

  9. Le systèma ayant mangé la moitié* de mon intervention précédente, je suis contraint de la réitérer**. En espérant que ça passe, cette fois.

    [quote= »Dany »]qu’ont-ils de bon pour manger?[/quote]

    ALT nous écoute? Ils ont le Chich Kebab frites?

    [quote= »Michelle »]Barrack, rentre à la maison!!![/quote]

    Et hop, une nuée d’hélicoptères.

    [quote= »Marie »]Benoît, file-moi ton casquet[/quote]

    Et hop, Benoît fait le vœu de ne plus se tondre l’occiput avant son cinquantième hamburger (les protéines, ça favorise la repousse). Tiens bon, Benoît; on est avec toi. Moralement, j’entends.

    * les bruxellois, c’est comme les washingtonenois: ça doit toujours exagérer un peu, hein
    ** Benoît, si ça ne passe toujours pas, tu effaces tout, on oublie et je vais me coucher

  10. @JojoJCF: Désolé d’avoir heurté ta sensibilité bretonne, JC. En plus, ici, leur crêpes sont toutes épaisses et grasses; ils apellent ça des pancakes (ridicule!)
    @Dany: on s’est déjà fait un vietnamien et j’ai pris un plat thaï dans un « saloon »
    @Yves et DUF: Je suis sans voix devant tant d’érudition; je ne sais pas quoi vous répondre! Oh oui, continuez de m’abreuver de votre savoir, s’il-vous-plait… Ne vous arrêtez pas! Oui!
    @Kinkajou: Marie t’a envoyé la réponse souhaitée par courriel

  11. [quote= »Ben »]@Yves et DUF: Je suis sans voix devant tant d’érudition; je ne sais pas quoi vous répondre! Oh oui, continuez de m’abreuver de votre savoir, s’il-vous-plait… Ne vous arrêtez pas! Oui![/quote]

    Il est vrai que les connaissances relatives à la cuisine amérindienne primitive et, plus particulièrement, à la recette du glouglou farci à l’ours et inversement ne mobilisent que très peu d’intellectuels dans le monde.

    Ouf, ils ont des restaurants Thaï. Et avec le temps qu’ils ont passé là-bas, ils doivent bien avoir un Viet ou l’autre (sans agent orange).

    Quant aux billets culturels, nul doute que JojoJCF est en train de vous préparer une visite à Arlington. Six pieds sous terre, il frappe généralement assez haut.
    Alors, Sioux plaît, restez branchés.

  12. En été, il fait en moyenne nettement plus chaud à Washington D.C. que dans le Gard ou que dans la Provence*
    je répond à un message ancien mais bon :)
    Dany : au contraire les les orages à Washington D.C. en été sont juste magnifique car il fait chaud, les pluies sont chaudes et de courte durée et lors du mois de Juillet 2012 lorsque les pluies sont arrivées, la température était toujours très élevé (la vapeur d’eau sortent des rues brûlantes de Washington, c’était une magnifique atmosphère tropical qui régner) et dès que c’était fini les températures sont reparti de plus belle à 38 °C.
    Bref cela n’a complètement rien à voir avec les pluies en France, froides, longue et déprimante.
    Si vous aller à Washington D.C. en été préparé vous vraiment à avoir chaud, pour vous donner une idée, lors de la saison estivale il fait nettement plus chaud dans cette ville en moyenne que le Gard ou que dans la Provence, sans compter du taux d’humidité qui atteint parfois des niveaux tropicales. Mais le fait que l’air conditionné est présent partout dans les infrastructures, aide beaucoup.


Leave a Reply